Rachid Boudjema

Cher(e) s Collègues,

Comme vous avez pu le lire dans la presse et dans votre flash news, nous avons obtenu une nouvelle « victoire » devant les tribunaux contre l’application Heetch.

Cette dernière a été reconnue coupable de complicité d’exercice illégale de l’activité de taxi et de tromperie commerciale. Notre organisation est le fer de lance dans la défense des intérêts de notre profession et nous comptons maintenir une pression extrême sur toutes les personnes qui se rendraient coupables de causer un préjudice à nos collègues.

Le travail impulsé par notre organisation produit ses résultats.

D’autres procès sont en cours et les délibérés devraient être rendus pour certains à la fin du mois de mars.

Vous le savez déjà, nous sommes devenus la « bête à abattre » de nos adversaires Uber-Heetch.

Car en parallèle des procédures judiciaires que nous engageons partout en France nous sommes aussi pour beaucoup dans l’aboutissement de la loi Grandguillaume qui a été publiée au journal officiel le 30 décembre 2016. Cette dernière même si elle ne va pas tout résoudre, aura au moins le mérite de rétablir certaines injustices faites à notre profession.

Par ailleurs, une réunion entre les fédérations doit se tenir dans le courant du mois de mars pour formuler des propositions à la CNAMTS afin de pérenniser le Transport Assis Professionnalisé à notre profession. Nous ne devons plus attendre d’être confrontés à une situation de crise pour réagir. Les leçons tirées de la parution des VTC, nous servent d’enseignement.

 

Cordialement

Rachid BOUDJEMA

Président